Les troubles anxieux chez les personnes âgées – Montréal, Laval, Rive-Sud

Les troubles anxieux chez les personnes âgéesLes personnes âgées sont souvent inquiètes au sujet de leur état de santé, de leur situation financière, de la diminution de leurs capacités physiques et mentales. Ce type d’inquiétude est normal et peut arriver à tous les âges. Malheureusement, lorsque ce sentiment devient extrême, l’angoisse devient malsaine et se transforme en trouble anxieux. Les troubles anxieux peuvent avoir un impact important sur la capacité d’une personne âgée à fonctionner normalement.

Les types d’anxiété les plus fréquents chez les aînés

  • Le trouble d’anxiété généralisée. Il fait partie des formes les plus communes de trouble anxieux. Il prend la forme d’inquiétudes constantes et généralisées, excessives et difficiles à maîtriser, au sujet de toutes sortes d’événements ou de situations. Il peut parfois sembler difficile d’en reconnaître la cause ou l’élément déclencheur. Un aîné aux prises avec un trouble d’anxiété généralisée s’attend toujours au pire, et même lorsqu’une source d’inquiétude disparaît, l’anxiété demeure présente. L’anxiété s’accompagne de signes physiques comme la fatigue, les tremblements et les troubles du sommeil, entre autres.
  • L’agoraphobie. Dans ce cas-ci, la personne âgée craint d’avoir des attaques de panique dans des situations desquelles il lui serait difficile de s’échapper. Elle souhaitera donc éviter toutes sortes de circonstances, comme aller à l’épicerie ou utiliser les transports en commun.
  • La phobie sociale. L’aîné a peur de toute situation qui le ridiculiserait en public. Il ressent de l’angoisse à l’idée d’être le centre de l’attention, d’être jugé ou humilié.
  • La phobie spécifique. Lorsqu’un aîné a peur d’une situation ou d’une chose en particulier, on parle de phobie spécifique. Ce peut être une multitude de choses, comme avoir peur des piqûres, des chiens ou de prendre l’avion.

Les types d’anxiété moins fréquents chez les aînés

  • Le trouble obsessionnel-compulsif (TOC). Les aînés qui souffrent d’un TOC sont aux prises avec des pensées intrusives et inappropriées qu’ils se sentent incapables de maîtriser. Dans le but de se débarrasser de ces pensées, ils prennent des habitudes rituelles et relativement incontrôlables, comme se laver les mains souvent par peur de la contamination, vérifier de multiples fois si la porte de la maison est bien verrouillée, s’ils n’ont pas oublié leurs clefs ou leur portefeuille.
  • Le trouble panique. Dans le cas du trouble panique, la personne âgée ressent de l’anxiété causée par sa crainte de ce qui pourrait arriver si elle avait une crise de panique. Elle craint des sensations soudaines de terreur qui surviennent à répétition et sans prévenir.
  • L’état de stress post-traumatique. Si l’aîné a déjà vécu un événement traumatique, il peut vivre de l’anxiété par rapport à toutes les pensées et les sentiments qu’il associe à cet événement.

Les causes des troubles anxieux chez les personnes âgées

Les troubles anxieux prennent diverses formes, et leurs causes sont d’autant plus nombreuses. Une personne âgée peut avoir passé la majeure partie de sa vie avec son trouble anxieux, mais celui-ci peut aussi survenir à un âge avancé.

Certaines personnes âgées ont une prédisposition biologique qui est due à l’hérédité. D’autres aînés verront les troubles anxieux apparaître à la suite de pertes : celle d’un être cher, une perte d’autonomie ou de capacités intellectuelles, ou un problème de santé.

Dans certains cas, un aîné peut ressentir de l’anxiété à propos de pertes potentielles. Si une personne doute de sa capacité à faire face à une perte éventuelle, l’anxiété peut apparaître avant la perte elle-même.

Comment reconnaître l’anxiété chez les aînés

Les symptômes de l’anxiété chez les personnes âgées sont nombreux et variés. Comme pour la dépression, les troubles anxieux sont souvent diagnostiqués tard chez les aînés. Ils peuvent affecter leur santé, diminuer leur capacité à accomplir leurs tâches quotidiennes et diminuer leur sentiment de bien-être en général.

Les facteurs de risque de l’anxiété chez les personnes âgées

Il est important de connaître aussi les facteurs de risque de l’anxiété chez les aînés. En voici des exemples :

  • les maladies chroniques respiratoires et cardiovasculaires;
  • les troubles du sommeil;
  • les effets secondaires des médicaments;
  • l’excès d’alcool;
  • les limitations quant à la réalisation des activités quotidiennes;
  • les événements stressants;
  • les expériences négatives ou difficiles vécues durant l’enfance;
  • les inquiétudes excessives à l’égard des symptômes de troubles de santé physique.

Le traitement de l’anxiété des personnes âgées

Les traitements varient selon le trouble diagnostiqué, mais de façon générale, on fait appel à la médication et à la psychothérapie, ensemble ou séparément. Les principaux médicaments utilisés sont les antidépresseurs. Quant à la psychothérapie, elle sera habituellement d’orientation cognitive-comportementale, cette approche étant la plus répandue pour le traitement des troubles anxieux.

Des conseils pour les gens qui ont un parent âgé

Si vous pensez qu’une personne âgée dont vous êtes proche souffre d’un trouble anxieux, incitez-la à en parler à son médecin. Montrez-lui les changements que vous avez observés chez elle et dites-lui que son médecin comprendra, qu’elle peut s’ouvrir à lui à ce sujet. La confiance d’une personne âgée envers son médecin l’aidera non seulement à s’ouvrir, mais aussi à accepter le traitement ou le fait d’être dirigée vers un autre professionnel de la santé.

Notez aussi que s’il ne vous est pas possible de voir assez souvent ou régulièrement les aînés qui vous sont proches, nous offrons des services d’accompagnement qui peuvent s’avérer bien rassurants.

Contactez-nous dès aujourd’hui : une infirmière se présentera chez vous ou chez la personne qui vous est chère pour une consultation gratuite et elle vous aidera à comprendre toutes les options de soins à domicile que nous offrons dans la grande région de Montréal.