Attention aux arnaques qui visent les aînés – Laval, Montréal, Rive-Sud

Attention aux arnaques qui visent les aînés – Laval, Montréal, Rive-Sud

Il existe toutes sortes d’arnaques en ce monde, et plusieurs sont conçues pour abuser les personnes âgées. La motivation des arnaqueurs n’est pas apparue avec l’avènement d’Internet, mais ce dernier a certainement multiplié les moyens de voler l’argent des aînés, pauvres et riches. Voilà pourquoi il est bon, tant pour les aînés que pour leurs aidants naturels, de savoir reconnaître les tentatives de fraude.

Exemples d’arnaques visant les aînés

Ces arnaques emploient diverses méthodes pour entrer en contact avec des personnes âgées. Certaines des escroqueries les plus répandues se font via le téléphone ou Internet. Certains criminels ont le culot d’aborder directement des personnes âgées qui sont seules et de leur prendre tout ce qu’elles ont sur elles à ce moment précis.

Quelqu’un à qui parler

Les gens qui font de la vente au téléphone sont en bonne position pour tenter des arnaques. Plusieurs personnes âgées vivent seules et tout le monde sait qu’elles peuvent s’ennuyer beaucoup et avoir très envie de parler à quelqu’un. Elles ont aussi souvent envie de se faire de nouveaux amis. Alors, un arnaqueur sait que, simplement en faisant semblant de s’intéresser à la personne au bout du fil, il pourra réussir à lui faire partager des renseignements personnels. Il pourra obtenir son numéro de carte de crédit ou celui de son compte de banque sous un prétexte quelconque.

Trop beau pour être vrai

Une personne âgée qui commence à souffrir de démence est souvent très crédule. Il est très facile pour quelqu’un de l’appeler et de la convaincre de faire un petit investissement qui rapportera une fortune. Et puis, un plus gros investissement rapportera encore plus de revenus… En quelques minutes, l’arnaqueur obtient un investissement de plusieurs dizaines de milliers de dollars pour une entreprise qui ne mérite pas un sou. Et tout est parfaitement légal!

Le pas si bon samaritain

Certains arnaqueurs sont très audacieux. Installés dans un stationnement, ils attendent de voir une personne âgée garer sa voiture et entrer dans un magasin. L’instant d’après, ils s’approchent de la voiture de l’aîné et font en sorte qu’elle ne démarrera plus, que ce soit en retirant un fil de bougie ou en utilisant quelque autre truc simple à cet effet. Puis, lorsque la personne âgée quitte le magasin et ne parvient pas à faire démarrer sa voiture, l’arnaqueur passe « par hasard », offre son aide et fait démarrer la voiture. En échange de son aide, l’escroc demande alors à la personne âgée de le conduire à une banque et d’y effectuer un retrait. Dans cette situation, même des aînés qui savent qu’ils sont en train d’être victimes d’une arnaque iront jusqu’au bout et donneront l’argent à l’escroc, simplement parce qu’ils ont trop peur d’essayer d’échapper à leur agresseur.

L’amour ne s’achète pas

Certains arnaqueurs prennent leur temps et s’arrangent pour devenir l’ami d’un aîné. Un escroc peut prendre le temps d’avoir plusieurs longues conversations téléphoniques avec l’aîné, sans autre but apparent que de cultiver une nouvelle amitié. Puis, lorsque le lien est créé, il demande à l’aîné de lui prêter de l’argent. Certaines personnes âgées sont si heureuses d’avoir un ami qu’elles remettent l’argent à l’arnaqueur sans même se douter que toute cette relation n’a été qu’un mensonge.

On est là pour vous aider

D’autres escrocs travaillent en équipe. Deux d’entre eux sonnent à la porte d’une personne âgée en prétendant qu’ils sont là pour faire des travaux de réparation qui étaient déjà convenus d’avance. Pendant que l’un d’eux commence les « travaux », l’autre reste avec la personne âgée pour la tenir occupée et ne pas lui laisser le temps de réfléchir. Pendant ce temps, le troisième membre de l’équipe d’escrocs visite le reste de la maison et vole tout ce qui lui tombe sous la main. En un rien de temps, les « travaux » sont finis et l’équipe d’arnaqueurs est partie, les mains pleines d’argent et de bijoux.

Les aidants peuvent prévenir la fraude contre les aînés

Inutile de dire que les aidants naturels connaissent bien leurs proches. Prenez le temps d’évaluer si la personne dont vous prenez soin est vulnérable, et de quelle manière. Les aidants ont parfois accès aux courriels de l’aîné, à son compte bancaire et à sa boîte vocale. Ouvrez l’œil, vous pourriez trouver là des indices que quelque chose ne tourne pas rond. Discutez de tout cela avec votre proche et tentez de lui montrer de quelle façon il peut être prudent, sans toutefois douter de tout le monde.

Ressource

Guide de sécurité à l’intention des aînés – Gendarmerie royale du Canada (GRC)

Contactez-nous dès aujourd’hui : une infirmière se présentera chez vous ou chez la personne qui vous est chère pour une consultation gratuite et elle vous aidera à comprendre toutes les options de soins à domicile que nous offrons dans la grande région de Montréal.